Véronique PHILIPOT

http://corail.univ-perp.fr/pro/wp-content/uploads/sites/3/2015/10/Philippot-150x177.jpg

Doctorant
École Pratique des Hautes Études (EPHE)

CRIOBE - Perpignan
USR3278 CRIOBE EPHE-CNRS-UPVD
Bâtiment R-CBETM
58 Avenue Paul Alduy
66860 Perpignan CEDEX
France

Email:

Domaines de Recherche:

  • Systématique des gorgones (Octocoralliaires Alcyonacea) de la région Caraïbe
  • Distribution des gorgones des Petites Antilles françaises
  • Epistémologie de la connaissance des gorgones
  • Approche ethnobiologique des rapports entre usagers de la mer et gorgones

Sélection de Publications

  • Philippot V., 1986. Les gorgones des côtes de l’île de la Martinique (Antilles françaises). Ann Inst Océan Paris, 62 (2) : 230-250.
  • Philippot V., 1987. Annotated checklist of the Gorgonacea from Martinique and Guadeloupe islands (F.W.I.). Atoll Res Bull, 303 : 1-18.
  • Philippot V., 2013. Savoir à propos des gorgones à travers les temps et les lieux, de la Méditerranée aux Antilles françaises. Mésogée, revue du Muséum d’Histoire Naturelle de Marseille, 69: 15-42.
  • Philippot V., Bouchon C. & Hédouin L., 2014. Savoirs locaux à propos des gorgones chez les travailleurs de la mer des îles de la Guadeloupe (Antilles françaises), VertigO, la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], 14 (2),| septembre 2014, mis en ligne le 12 septembre 2014 : http://vertigo.revues.org/15123 ; DOI : 10.4000/vertigo.15123.
  • Philippot V., 2015 (sous presse). L'image des gorgones (Cnidaires Octocoralliaires) bousculée par les progrès idéologique, scientifique et technique. Bulletin de la Société des Amis des Sciences religieuses.
  • Philippot V., Gerriet O., Sartoretto S., 2015 (sous presse). Les gorgones du Muséum d’histoire naturelle de Nice. Ann Mus Hist Nat Nice, t.30.

Biographie

Véronique Philippot effectue les premiers inventaires en plongée sous marine des gorgones peu profondes des Petites Antilles françaises dans les années 80 avec l’Université Antilles Guyane. Confrontée à la taxinomie difficile de ce groupe, elle constitue une collection de référence aujourd’hui principalement déposée au Muséum d’histoire naturelle de Marseille. Véronique devient professeur de SVT de l’Education Nationale, loin des paysages d’éventails de mer, mais développe un intérêt croissant pour la question des relations entre l’homme et la nature. Elle prépare un master interdisciplinaire au MNHN de Paris en 2011. Aujourd’hui, Véronique a retrouvé la passion des gorgones avec une vision plus globale de ces Invertébrés marins face aux enjeux sociétaux actuels. Son travail doctoral débuté en 2013 avec le CRIOBE et intitulé “Les gorgones des Petites Antilles : un objet d’étude pluridisciplinaire dans une perspective de conservation » comprend deux axes : une partie systématique sur le matériel caraïbe et une partie mélant épistémologie et ethnobiologie.

 

 

Retour à la liste complète