Sana ROMDHANE

http://corail.univ-perp.fr/pro/wp-content/uploads/sites/3/2015/10/ROMDHANE_Sana-150x188.jpg

Chercheur
Université de Perpignan Via Domitia
ED 305 Energie Environnement

CRIOBE - Perpignan
USR 3278 CNRS-EPHE-CRIOBE
Université de Perpignan Via Domitia - Bâtiment CBETM
58 Avenue Paul Alduy
66860 Perpignan CEDEX
France

Tel: +33 (0) 4 68 66 21 56
Email:

Domaines de Recherche:

  • Microbiologie de l’environnement
  • Pesticides
  • Microorganismes
  • Biodégradation
  • Impact écotoxicologique

Selected Citations

  • Sana Romdhane, Marion Devers-Lamrani, Fabrice Martin-Laurent, Christophe Calvayrac, Emilie Rocaboy-Faquet, David Riboul, Jean-François Cooper, Lise Barthelmebs.Isolation and characterization of Bradyrhizobium sp. SR1 degrading two β-triketone herbicides. Environ Sci Pollut Res (2015).
  • Rocaboy-Faquet E, Noguer T, Romdhane S, Bertrand C, Dayan FE, Barthelmebs L. Novel bacterial bioassay for a high-throughput screening of 4-hydroxyphenylpyruvate dioxygenase inhibitors. Applied Microbiology and Biotechnology (2014)
  • Christophe Calvayrac, Sana Romdhane , Lise Barthelmebs, Emilie Rocaboy, Jean-François Cooper, Cédric Bertrand. Growth abilities and phenotype stability of a sulcotrione-degrading Pseudomonas sp. isolated from soil. International Biodeterioration & Biodegradation (2014)
  • Christophe Calvayrac, Nataly Bontemps, Achille Nouga-Bissoue, Sana Romdhane, Camille-Michel Coste, Jean-Francois Cooper. Photolysis of tembotrione and its main by-products under extreme artificial conditions: Comparison with another β-triketone herbicide. Science of the Total Environment (2013)

Biographie

Sana Romdhane est doctorante en Biologie à l’Université de Perpignan. Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur (2011) et deux diplômes de masters (2012 et 2013) dont le dernier à l’Université de Montpellier 2 sur les interactions entre micro-organismes, hôtes et environnement, elle travaille actuellement dans le cadre de sa thèse dans les laboratoires CRIOBE et BAE en collaboration avec l’INRA de Dijon (UMR Agroécologie). Ses travaux de recherche portent sur l’impact des pesticides sur l’environnement, et s’insèrent dans le projet TRICETOX, financé par l’Agence Nationale de la Recherche. Ce projet a pour finalité l’étude de l’impact et du devenir des herbicides β-tricétone de synthèse (sulcotrione/mésotrione) et naturels (leptospermone/myrigalone) sur l’environnement. L’objectif de sa thèse est donc double : d’une part, l’isolement et la caractérisation génétique de souches bactériennes capables de dégrader les herbicides β-tricétone de synthèse, et d’autre part, l’étude de l’impact écotoxicologique de la leptospermone et la sulcotrione sur la diversité microbienne du sol.

Retour à la