Océane SALLES

http://corail.univ-perp.fr/pro/wp-content/uploads/sites/3/2015/10/PhotoV2_OcéaneSalles_Website-150x162.jpg

Doctorant
École Pratique des Hautes Études (EPHE)

CRIOBE - Perpignan
CRIOBE - USR3278- EPHE-CNRS-UPVD
Laboratoire d’Excellence “CORAIL”
Bâtiment R-CBETM
58 Avenue Paul Alduy
66860 Perpignan CEDEX
France

Email:

Domaines de Recherche:

  • Ecologie des populations
  • Dynamique des populations
  • Génétique des populations
  • Génétique quantitative en milieu naturel

Soutenance de Doctorat | 22 Novembre 2016

Titre: Potentiel évolutif d’une population naturelle de poisons coralliens à fort auto-recrutement dans un environnement variable
Résume:Le potentiel évolutif des populations naturelles à répondre aux changements environnementaux détermine leur capacité à s'adapter et à survivre. Pour achever une évolution adaptative, la fitness doit être héritable, i.e. doit être transmise des parents à leurs descendants par des gènes. Pour pouvoir mesurer le potentiel évolutif d'une population en milieu naturel, il est primordial d'avoir au préalable des informations sur la fitness des individus qui la composent, mais aussi de connaître la fitness de leurs descendants. Les mesures de fitness sont extrêmement rares, en particulier pour les espèces marines, où les relations entre les générations sont rarement connues. Dans cette thèse, je présente le premier pedigree construit pour une population de poissons marins sur la base du suivi génétique mené depuis plus de 10 ans sur les poissons-clowns oranges de l'île de Kimbe (Papouasie-Nouvelle Guinée). Le pédigrée comprend 2927 individus et révèle une philopatrie natale sur 5 générations. L'approche en génétique quantitative révèle que la fitness locale a une très faible valeur d'héritabilité (<1%). La variation génétique additive et les effets maternels sont également très faibles (<1%). En revanche, l'habitat est le principal facteur qui explique les différences de fitness locale observées entre les individus (jusqu'à 96,5%). Ensemble, ces résultats suggèrent que, bien que l'environnement impose une forte pressions de sélection sur la fitness locale, la population de poissons-clowns oranges a un très faible potentiel d'évolution face aux changements environnementaux. Mots-clés: Amphiprion percula, pédigrée, génétique quantitative, héritabilité, adaptation locale

Sélection de Publications

  • Salles O.C., Pujol B, Maynard JA, Almany GR, Berumen ML, Jones GP, Saenz-Agudelo P, Srinivasan M, Thorrold SR, Planes S. First genealogy for a wild marine fish population reveals multi-generational philopatry. Proc. Natl. Acad. Sci. USA. doi: 10.1073/pnas.1611797113 (2016).
  • Salles O.C., Maynard J.A., Joannides M., Barbu C.M., Saenz-Agudelo P., Almany G., Berumen M.L., Thorrold S.R., Jones G.P., Planes S. (2015) Coral reef fish populations can persist without immigration. Proc. R. Soc. B. 282, doi:10.1098/rspb.2015.1311.
  • Salles O.C., Saenz-Agudelo P., Almany G., Berumen M.L., Thorrold S.R., Jones G.P., Planes S. Genetic tools link long-term demographic and life-history traits of clownfish to their anemone hosts. Coral Reefs. doi: 10.1007/s00338-016-1485-1 (2016).

Biographie

J'ai obtenu une Licence en Biologie-Ecologie à l'Université de Perpignan et un Master en Environnement et Gestion de la Biodiversité à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Durant mon stage de Master, j'ai travaillé sur l'élaboration d'un modèle démographique pour étudier la dynamique d'une population de poisson-clown, Amphiprion percula, vivant autour de l'île de Kimbe Island en Papouasie Nouvelle Guinée. Dans la continuité de mon travail de master, j'ai démarré mon doctorat avec l'EPHE en Octobre 2012 au sein du CRIOBE sous la direction du Dr. Serge Planes. Mon sujet de thèse porte sur l'étude du processus d'autorecrutement et l'évaluation de son importance dans la dynamique et la persistence des populations de poissons coralliens.

Retour à la liste complète